Comment notre action de dons a pris tout son sens

Serge M.

02 août 2020

Aucun commentaire

Quelques temps après l'opération de dons aux sinistrés des inondations à Cocody, Pascal BROU, Président de la Fédération des Enfants de Cocody, se prête à un tête-à-tête où il répond aux questions de Serge M'BRA. Retranscription.

Peu après la création de la FEDEC, comment est venue l'idée d'aider les sinistrés des inondations à Cocody ?

La période sensible de la saison des pluies venait de commencer et les populations subissaient les conséquences des inondations, alors que des travaux engagés les années plus tôt étaient supposés les épargner. Les inondations sont prévisibles, mais nous avons constaté qu'elles sinistraient encore des familles à Cocody. Nous avons décidé d'engager rapidement une action, confiants dans l'esprit Cocody qui reste d'aider et de servir nos communautés en difficulté. C'est en ce moment que notre action a pris tout son sens.

Sur quelles bases ont été choisis les quartiers à aider ?

Le choix a été fait de manière naturelle. Depuis quelques années, en cas de fortes pluies à Abidjan, la Riviera Palmeraie est inondée comme chacun sait. Cette année, se sont ajoutés les quartiers de la Riviera Bonoumin, d'Anono en partie et de Angré-Château où plusieurs familles se sont trouvées sinistrées. Vu l'urgence et après le départ des caméras, un comité appuyé de bénévoles a été mis en place et nous sommes allés sur le terrain préparer et conduire les opérations d'aide aux familles en détresse.

Avez-vous été aidé par un partenaire ou est-ce uniquement les dons des particuliers que vous avez collecté ?

Déjà, il faut dire bravo à tous les Enfants de Cocody pour leur mobilisation exceptionnelle partout dans le monde ! Ici en Côte d'Ivoire, en Europe, aux États-Unis et ailleurs, ils ont réagi immédiatement à l'appel aux dons pour les sinistrés des inondations. L'ONG Dorcas Fondation basée à Londres a été d'un soutien inestimable. Elle nous a formidablement appuyé directement et à travers un réseau d'organisations qu'elle a activé. Encore une fois, Dorcas Fondation, les donateurs anonymes et non-anonymes sont à remercier pour le compte de ceux que leur engagement nous a permis d'aider à Cocody. Cela confirme que "l'esprit Cocody" qui est d'aider et de servir ceux qui en ont le plus besoin est bien présent. Il ne demande qu'à s'exprimer pour rendre la vie meilleure à Cocody.

Pouvez-vous dire aujourd'hui les montants ou la valeur globale de votre collecte ? Le nombre de donateurs et de personnes aidées ?

Les dons ont été de plusieurs natures : anonymes, modiques, substantiels, en vivres et en non-vivres, en vêtements, etc. Bref, tout y est passé. Pour un total évalué à environ 2 millions de Francs CFA dont 900.000 en fonds. Le reste constitue l'évaluation des dons en nature. En seulement 30 jours, plus de 100 personnes ont fait confiance à la FEDEC malgré le fait que c'était sa toute première action sociale.

Les statistiques donnent d'ailleurs des résultats intéressants au niveau de la répartition des dons. Par exemple, les dames ont été moins de 10% à donner en espèces, mais elles ont fourni la moitié des dons en nature composés de 90% de kits alimentaires. Autre fait intéressant, les 8% de donateurs anonymes enregistrés ont fourni 32% des dons distribués, tous types confondus ! C'est impressionnant et formidable ! Grâce à tous, nous avons pu aider avec bonheur plus de 200 familles à Cocody, soit environ 1.200 à 1.500 personnes directement impactées. Et nous espérons faire mieux à l'avenir pour servir plus de personnes dans le besoin.

Dans le cas de la lutte contre la Covid-19, tout le monde distribuait des masques etc. Pourquoi la Fédération a-t'elle opté pour autre chose ?

Nous venions de naître en février 2020. Donc pas encore suffisamment organisés et préparés à agir sur le terrain. L'aide ne s'improvisait pas à ce niveau dans un contexte que même les organisations plus anciennes avaient du mal à cerner. Nous avons plutôt choisi d'agir activement via nos réseaux sociaux qui gagnaient en notoriété pour sensibiliser aux mesures édictées par les autorités compétentes à ce niveau.

Combien de temps a duré l'opération des dons sur le terrain ? Aviez-vous des équipes éclatées par quartier ?

L'opération a duré un mois, de la mi-juin à fin juillet 2020, le temps d'organiser, de collecter et de préparer l'action terrain et les visites aux familles sinistrées. Pour les remises des dons, une vingtaine de bénévoles, principalement des jeunes dames a accompagné l'équipe du bureau sur le terrain. Ils ont répondu avec spontanéité à l'appel passé sur nos réseaux sociaux. Nous avons eu l'agréable surprise d'accueillir des volontaires de Yopougon aux côtés de ceux d'Angré, de Blockhaus et d'ailleurs à Cocody. Ce qui a permis de mettre en place un circuit de visites unique. Quelque part, il s'agissait aussi de témoigner d'un fort soutien aux familles sinistrés à travers une forte délégation de la FEDEC.

Une fois sur le terrain, dans quel état avez-vous trouvé les sinistrés et les familles ?

Très choquées. Les personnes étaient désemparées, désorientées par la situation dramatique qu'elles venaient de vivre. Nombreuses sont celles qui se sentaient abandonnées. Et en tant qu'enfants de Cocody, car résidents à Cocody, ces parents, ces frères, ces sœurs, ces enfants devaient être aidés coûte-que-coûte. Notre détermination a été renforcée par la joie et l'espoir suscités chaque fois qu'on visitait une famille. Par exemple, Mr Fayé, chef de cour à Anono a confié être resté sans espoir d'une quelconque aide extérieure jusqu'à notre visite. Notre présence a pu lui témoigner que l'esprit Cocody qui motive et anime Les Enfants de Cocody est bien présent. Et que nos actions sont destinées à raffermir la solidarité, la convivialité et l'entraide pour chacun à Cocody. Nous sommes vraiment heureux d'avoir pu apporter de l'espoir et un peu de bonheur à toutes ces familles en détresse.

Avez-vous fait le point de l'opération à vos membres ? Quel est le bilan global ? Où le trouver ?

Obligatoirement. Voilà pourquoi d'ailleurs notre site officiel dispose d'une section dédiée à la présentation de nos rapports d'actions et de données statistiques claires. Le bureau de la FEDEC met un point d'honneur à assurer une transparence de la gestion et une bonne diffusion des données et des informations publiques. Les Rapports d'Actions sont systématiquement publiés sur le site dès la fin de l'activité ou de l'opération concernée. Pour nous, le bilan est positif pour une première année d'activité et sans grands moyens pour le moment. Mais bien sûr, il reste encore mieux à faire.

L'opération est suspendue alors que des familles ont certainement encore besoin d'aide. Avez-vous prévu quelque chose ? Si oui, quand ?

Nous restons toujours disposés à reprendre l'aide aux sinistrés si de bonnes volontés se manifestent pour aider, même plusieurs mois après. En décembre 2020, la fédération prévoit revisiter des familles et surtout leurs enfants à l'approche des fêtes de fin d'année. Mais plus encore, nous souhaitons vraiment que les autorités compétentes prennent les dispositions utiles pour que les prochaines grandes pluies, si elles restent inévitables, ne jettent plus des familles dans le dénuement total. Notre réflexion dans ce sens se poursuit.

Pour ceux qui voudraient aider, de quoi avez-vous besoin pour aller plus loin ?

De ressources et de partenaires solides (rires). Par exemple,  faire un don en ligne est aujourd'hui facile, sécurisé et traçable. Nous sommes prêts et toujours déterminés à aider, forts des expériences précédentes. Nous avons adopté une ligne de gestion permettant la traçabilité des actions conduites. Le site internet est un outil au service de ceux qui souhaitent nous rejoindre ou nous accompagner comme bénévoles, donateurs ou partenaires. Ceux qui souhaitent travailler avec la FEDEC seront toujours les bienvenus. Quelle que soit la façon dont une individualité ou une organisation souhaite aider ou accompagner la fédération, notre site internet fournit toutes les informations et les réponses possibles. Il suffit de nous contacter sur notre site internet ou sur notre page Facebook pour savoir comment travailler ensemble.

À propos de notre site internet, il s'inscrit dans notre vision "Cocody 2.0". Il a été pensé pour donner à chacun une opportunité et un outil pour rendre les vies meilleures à Cocody à travers la Fédération des Enfants de Cocody et ses actions : Collectes, Dons, Actions, Informations, Services, Promotions etc. Chacun peut choisir comment il pourrait nous aider à aider ceux qui en ont le plus besoin à Cocody.

Nous souhaitons que tous les enfants de Cocody sachent que désormais et à nouveau, nous appartenons tous à une même famille. Désormais et à nouveau, nous avons tous un autre nom de famille unique et partagé. Nous sommes tous "decocody.com" !

- Propos recueillis par Serge B. M'BRA

À COCODY,
RESTEZ INFORMÉ(E) EN PREMIER

Fédération des Enfants de Cocody
top
 

CONFIRMER

  • Ex: +225 xxx...
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

[emailpetition id="2"]

https://www.facebook.com/100001566613125/videos/3566944193367766/